La Maison Royale de Belgique en cartes postales anciennes

La Maison Royale de Belgique en cartes postales anciennes

Auteur
:   Georges Winterbeek
Gemeente
:  
Provincie
:  
Land
:   Belgique
ISBN13
:   978-90-288-6767-3
Pagina's
:   160
Prijs
:   EUR 19.95 Incl BTW *

Levertijd: 2-3 weken (onder voorbehoud). Het getoonde omslag kan afwijken.

   


Fragmenten uit het boek 'La Maison Royale de Belgique en cartes postales anciennes'

<<  |  <  |  4  |  5  |  6  |  7  |  8  |  9  |  10  |  11  |  12  |  >  |  >>

75. Profondement atteinte par Ie destin tragique de I'lmpératrice Charlotte, sa belle-soeur, et par la mort du cornte de Hainaut et duc de Brabant, son fils, la reine Marie-Hennette s'enferrna dans une réserve cornplète et se retira de la vie publique. Après avoir acquis l'Hótel du Midi, à Spa, pour la sornme de 185.000 Fr, elle s'y installa en juillet 1895, en compagnie de sa fille cadette, la princesse Clémentine.

76. En 1901, Marie-Henriette quitte Spa pour se rendre à Bouchout auprès de sa belle-soeur, l'ex-Impéradu Mexique. Le voyage ne lui réussit pas et elle doit s'aliter. Rentrée à la ville d'eau l'année suivante, elle fait une dernière apparition en public, à la bataille de f1eurs, Ie 15 août. Elle ne paraft cependant pas à sa loge et assiste au spectacle, dans un fauteuil roulant. Un mois plus tard, Ie 19 septembre, elle meurt. Cette photo est la dernière de la deuxième reine des Belges.

77. Décédée Ie 19 septembre à Spa, la reine fut deseendue dans la crypte royale de Laeken trois jours plus tard. Les funérailles s'étaient déroulées dans la simplicité, conformément à ses désirs. Auparavant, Ie deuil royal avait été marqué par ce que LE PEUPLE appelait Ie "seandaleux incident" et qu'il relatait ainsi dans son édition du 24 septembre: "La comtesse de Lonyay est allée prier au chevet de sa mère défunte, à I'insu du roi et lorsque celui-ei a pénétré au cháteau de l'avenue du Marteau, il a virtuellement chassé la fille de la dépouilIe de sa mère." Avant de quitter la Belgique, la corntesse, ex-princesse Stéphanie, adressa la déclaration suivante aux agences de presse: "La corntesse de Lonyay était venue en Belgique comme une enfant airnant sa mère ... Mais son père ayant témoigné Ie désir de ne point la rencontrer, elle part retrouver son mari. Elle ne sait encore ce qu'el1e fera demain; cependant, avant de quitter la Belgique, elle tient à déclarer encore qu'aucune seène n'a surgi entre son auguste père et elle."

Funé iltes de S. /11. lAarie-Henriette. Reine des Belges, à Bruxelles.

? .1.' Cir. l.,-v.

Funéraities de S. M. M.1rie-Henriette, Reine des Be/ges. à Bruxelles.

78. "Il n'y a, en ce moment, pas d'homme plus détesté et plus conspué que Léopold II. Chacun des vivats qui saluaient hier la malheureuse fillé répudiée était un outrage mérité au mauvais père. On savait Léopold II médiocrement courageux ... "

LE PEUPLE, édition du 24 septembre 1902.

79. Au moment ou Léopold II montait sur Ie tröne, un pronunciamiento avait renversé Ie prince Couza, artisan de l'unité de la Roumanie. Le 11 février 1866, les Chambres proclamaient prince régnant ... Ie comte de Flandre! A peine en possession des procès-verbaux de l'Assemblée, Ie frère de Léopold II refusait Ie tröne qui lui était aussi généreusement offert. En vieillissant, Ie comte de Flandre fut atteint de surdité. Les méchantes langues racontaient que lorsqu'éclatait la Brabançonne, dans les cérémonies officielIes, i1 fallait l'en avertir afin qu'il put se lever.

80. La silhouette élégante du comte de Flandre était farnilière aux Bruxellois. Impeccablement mis pantalon clair, gilet blanc, redingote de coupe irréprochable - il parcourait volontiers les mes de la ville, les allées du Pare ou la promenade de l'avenue Louise, en compagnie d'un officier d'ordonnance. Par temps maussade, il s'enfermait dans son bureau parmi ses livres. Le comte s'était fait une réputation méritée de fin lettré.

81. Le mariage du comte de Flandre avec Marie de Hohenzollern-Sigmaringen, née Ie 17 novembre 1845, eut lieu à Berlin, Ie 25 avri11867. A cette occasion, les Chambres allouèrent à Philippe une dotation de 200.000 francs. Le comte abandonna par la suite ses droits au tröne, en faveur de son fils Baudouin.

82. La princesse Marie-Louise-Alexandrine-Caroline de Hohenzollern était la fille du prince Charles-Antoine de Hohenzollern et de son Altesse Grand-Ducale la princesse Joséphine-Frédériquc-Louise de Bade, elle-rnêrne fiJie de la Grande-Duchesse Stéphanie née Vicomtesse de Beauharnais, fille adoptive de Napoléon Ier. "La comtesse distrait ses loisirs en faisant de l'aquarelle. Elle y excel1e et, à plusieurs Salons, on put admirer ses oeuvres, d'une touche delicate et savamment artiste."

G. FREDDY.

83. En épousant Marie de Hohenzollern-Sigmaringen, Ie comte de Flandre, petit-fils de Louis-Philippe, entre de plain pied dans la famillc d'un des plus puissants souverains de l'Europe: Ie Kaiser Guillaume II! L'empereur était notre cousin ... celui à qui Albert Ier écrira, Ie Ier août 1914: "Sire et eher cousin; La guerre qui menace d'éclater entre les deux puissances voisines me donne, ainsi que Tu Ie comprendras aisément, de graves préoccupations ... "

· A. R .. a arne ia Cornte se de Flan Le Palai - de ieue .. , R .. i. Ia Connes e de Flandre Edit. Vve They , 15, rue de la .\ ntagne, tkuxel e

84. Aujourd'hui siège de la Banque de Bruxelles, ce bátiment de la rue de la Régence abrita longtemps Ie bonheur calme des comtes de Flandre. "Quel est celui qui n'a pas vu ces époux princiers se promenant en ville accompagnés de leurs enfants, comme de simples citoyens! " Cinq enfants naquirent de leur union. Le troisième, la princesse Joséphine-Marie, ne vécut que quclques semaines. La mort prématurée du premier, Ie prince Baudouin, héritier présomptif, a fait couler beau coup d'encre. lei naitra, Ie 8 avril 1875, Ie futur roi Albert.

<<  |  <  |  4  |  5  |  6  |  7  |  8  |  9  |  10  |  11  |  12  |  >  |  >>

Sitemap | Links | Colofon | Privacy | Disclaimer | Leveringsvoorwaarden | © 2009 - 2019 Uitgeverij Europese Bibliotheek